Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Captain Phillips : un thriller réaliste et haletant

Le film raconte la prise d'otage, en 2009, d'un navire marchand américain par quatre pirates somaliens. Filmé comme un thriller, avec une réalisation nerveuse qui maintient parfaitement la tension, le film est haletant. Le stress est encore accentué par le fait que l'histoire est basée sur un fait divers réel.

Dans sa deuxième partie, le film flirte un peu avec une campagne publicitaire en faveur de l'armée américaine... même si la tension dramatique est assez extraordinaire. Heureusement Paul Greengrass a l'intelligence de présenter les pirates de manière nuancée, n'excusant pas mais expliquant un peu leurs agissements. Terrorisés et exploités par des milices armées, ces simples pêcheurs deviennent pirates par obligation. Ils apparaissent comme des gamins perdus, dépassés par les événements : le chef des pirates ne cesse de répéter que tout va bien se passer et que personne ne sera blessé... alors qu'on sait très bien que ça finira mal. A la base, ce ne sont que de simples pêcheurs... mais il n'y a plus de poisson, les grands bâteaux occidentaux ont épuisé les ressources de la mer. Les pirateries apparaissent comme un effet collatéral de la surexploitation des ressources naturelles par l'Occident, une sorte de retour de flammes violent.

La tension ne retombe qu'après l'assaut final... Mais on n'est pas au bout de nos émotions ! Les quelques minutes qui suivent sont peut-être les plus fortes du film, lorsqu'on accompagne le capitaine Phillips, pris en charge par les services médicaux, en état de choc. Et là, la performance de Tom Hanks est extraordinaire ! Des images très fortes pour terminer un film haletant, au propos finalement assez intelligent.

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :