Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

12 Years A Slave : quel choc !

Un vrai choc... 12 Years A Slave est un film coup de poing dont on ne sort pas indemne.

Basé sur un fait réel, le film raconte l'histoire de Solomon Northup, un jeune homme noir vivant dans l’État de New York. C'est un homme libre, marié et père de deux enfants. Mais un beau jour, il est enlevé et vendu comme esclave.

Il y a quelques scènes assez insoutenables, notamment des scènes de torture. Pour autant, ce ne sont pas des scènes de violence gratuite : elles servent le propos du film qui veut dénoncer les atrocités de l'esclavage. Le film montre aussi combien les esclaves étaient traités comme du bétail. La scène où le marchand exhibe ses esclaves nus pour les vendre au meilleur prix fait froid dans le dos...

Le thème et le scénario sont évidemment très forts. Mais ça ne suffit pas pour faire un grand film. Et il faut souligner ici la qualité de la mise en scène de Steve McQueen : un rythme parfaitement maîtrisé, des plans fixes d'une grande force, notamment avec des plans rapprochés sur des visages qui m'ont marqués. On garde en mémoire quelques scènes très fortes, comme par exemple lorsque Solomon est pendu à une corde, tenant juste debout sur la pointe des pieds, en train d'étouffer. La caméra ne bouge pas, et en arrière-plan, des portes s'ouvrent et des gens sortent pour vacquer à leurs occupations, comme si de rien n'était. Impressionnant. Ou alors cette scène au bord d'une tombe où les esclaves sont réunis et chantent un Negro-Spiritual. Solomon est silencieux, puis il se joint aux voix avec de plus en plus de ferveur et de colère mélangées. Frissons...

L'acteur principal, Chiwetel Ejiofor, est excellent. Michael Fassbender aussi, en négrier inhumain. Le reste du casting est de haut niveau. Le film est bouleversant et montre jusqu'à quel degré de bestialité les hommes sont capables d'aller. Il n'y a pas plus inhumain que les hommes parfois... allant jusqu'à justifier l'injustifiable au nom de la Bible (quelques scènes l'évoquent dans le film... et c'est toujours terrifiant).

12 Years A Slave regarde en face un pan sombre de l'histoire. Et ça fait mal... même si c'est sans doute salutaire. Surtout quand c'est aussi bien réalisé. Un grand film qui continue de vous hanter longtemps après l'avoir vu.

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :