Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Medieval Academy : draftez pour devenir la nouvelle star des chevaliers

Medieval Academy est un jeu familial, très facile d'accès, avec juste ce qu'il faut de tactique pour plaire à tous. Même les joueurs aguerris pourront y trouver leur compte.

Le jeu est expliqué en 5 minutes. Si le thème est sympathique (des écuyers qui cherchent à devenir la nouvelle star des chevaliers) il est quand même plutôt plaqué sur le jeu (même si les très jolies illustrations de Pierô alimentent le thème). C'est le mécanisme du jeu qui fait son intérêt. Un mécanisme basé principalement sur le draft, connu des amateurs de Magic : l'Assemblée et repris notamment dans un des grands succès des jeux de société de ces dernières années : 7 Wonders. Chaque joueur reçoit 5 cartes. Il en choisit une qu'il garde et passe le reste de sa main à son voisin. Le processus est répété jusqu'à ce que tous les joueurs aient choisis 5 cartes. Avec le draft, on sait ce qu'on garde mais on sait aussi ce qu'on laisse aux autres joueurs... On peut donc choisir une carte non seulement parce qu'elle nous intéresse, mais aussi parce qu'on ne veut pas la laisser aux autres ! C'est, évidemment, un mécanisme qui permet beaucoup d'interactivité...

Dans la deuxième phase du tour, les joueurs vont jouer 4 des 5 cartes de leur main. Le principe est on ne peut plus simple : les cartes sont aux couleurs des 7 plateaux de jeu et on avance son pion d'autant de cases que la valeur de la carte jouée, sur le plateau correspondant.

En fin de tour, on résout les plateaux. Les trois joueurs les plus avancés reçoivent des bonus, soit à chaque tour, soit après un certain nombre de tours, voire même seulement en fin de partie. La résolution de chaque plateau est différente : parfois il faut être le premier, parfois franchir un palier, parfois éviter d'être le dernier. Le premier plateau, la galanterie, permet d'avancer un pion sur n'importe quel plateau. Les autres permettent de marquer des points de victoire (ou de recevoir des malus).

C'est tout simple mais ça fonctionne ! Ca se joue souvent à une case près (en cas d'égalité, c'est le dernier pion arrivé sur la case qui est considéré comme étant devant !). Le mécanisme du draft nous oblige à faire des choix, prendre des risques, nous adapter... Ajoutez à celà quelques règles optionnelles (qu'il convient d'intégrer rapidement au jeu) et de nombreuses variantes proposées au verso de chaque plateau. Des variantes qu'on peut mélanger à notre guise et qui offrent une bonne rejouabilité au jeu.

Précisons enfin que Medieval Academy est le premier jeu d'un tout nouvel éditeur, Blue Cocker... un éditeur toulousain ! Je ne pouvais pas ne pas le signaler...

Bref, voilà un excellent jeu familial, jolie porte d'entrée pour découvrir les jeux de société modernes. Et tout simplement un bon jeu, tout court !

---------

Medieval Academy, un jeu de Nicolas Poncin, édité par Blue Cocker (page sur le site de l'éditeur)

Medieval Academy : draftez pour devenir la nouvelle star des chevaliers
Tag(s) : #Jeux de société

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :