Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 25 janvier, nous avons accueilli dans notre église la célébration oecuménique, dans le cadre de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens. A cette occasion, une petite méditation était proposée à la suite de la lecture des trois textes bibliques proposés. Voici celle que j'ai préparée...

undefinedLecture biblique
: Jean 17.6-21


Jésus prie... mais comment ? Pour qui ? Et que demande-t-il ?

Si on extrait de cette prière les demandes formulées par Jésus, on peut être surpris.
- « Je ne prie pas pour le monde mais pour tous ceux que tu m'as donné... »
- « Je ne te demande pas de les ôter du monde mais de les garder du Mauvais... »
- « Je ne prie pas seulement pour eux, je prie aussi pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi... »

Les demandes de Jésus s'expriment d'abord par la négative...

Si Jésus ne prie pas pour le monde, ce n'est pas parce qu'il ne s'en soucie pas ! En réalité, en priant pour ses disciples, il se soucie du monde. Parce que désormais, qui va annoncer la bonne nouvelle au monde ? Qui va manifester l'amour de Dieu au monde ? Sinon ses disciples ? Prier pour eux, c'est aussi prier pour le monde.

La preuve : il ne demande pas que ses disciples soient ôtés du monde mais gardés du Mauvais. Se couper du monde n'est pas la solution pour se préserver du Mal... Parce que le Mal n'est pas dans le monde seulement, il est aussi en chacun de nous.

Le vrai combat que les chrétiens doivent mener, ce n'est pas contre le monde, contre la société ou contre les hommes. C'est un combat contre le mal. Un combat qui commence à l'intérieur de nous-mêmes. Un combat qui s'étend dans notre le monde et la société.

Jésus ne prie pas seulement pour ceux qu'il connaît, ses disciples, mais pour ceux qui croiront... Il ne prie pas pour aujourd'hui seulement mais aussi pour demain. C'est la dimension de l'espérance dans la prière. Lorsque nous prions, nous oeuvrons déjà pour demain, nous disons une parole du Royaume de Dieu qui vient.

C'est dans cette perspective qu'intervient la fameuse parole « que tous soient un... ». Non pas comme un but à atteindre mais comme un acquis à conserver, une réalité à sans cesse redécouvrir. On ne peut être « un » que si l'on est « en Dieu ». Le fondement de notre unité vient de notre union au Christ !


Applications

En quoi ces formulations de demandes de la part de Jésus peuvent-elles nous inspirer dans nos prières de demande ?

Prier pour le monde, pour ceux qui souffrent, les pauvres et les malheureux, c'est bien... Mais les réponses à ces prières ne tomberont pas du ciel ! Elle viendront par les mains de ceux que Dieu utilisera. N'oublions pas de prier pour ceux qui témoigne de l'amour de Dieu aux hommes... et souvenons-nous que nous y sommes aussi appelés. Prions aussi pour que nous sachions répondre à l'appel de Dieu !

Notre prière doit être prélude à l'action... pour que nos actions deviennent aussi des prières !

Mais nos prières et nos actions ne doivent pas s'attendre à un résultat immédiat, elles doivent s'inscrire dans l'espérance du Royaume qui vient. Nous prions et nous oeuvrons pour aujourd'hui mais aussi pour demain. C'est aussi cela, prier sans cesse...
 
Tag(s) : #Bible et foi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :