Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vie est un jeu complexe…Et on a l’impression parfois qu’elle se joue sur un coup de dés… Et que les autres font toujours 6… et nous toujours 1 ! Pourquoi certains réussissent tout et d’autres rien ?


On a l’impression parfois qu’on n’a pas toutes les cartes en main. Nous rencontrons régulièrement des situations qui nous dépassent, où nous n’avons pas la maîtrise des événements. De tout cela naît des sentiments d’injustice, d’incompréhension.

 

D’autant qu’on n’a pas tous les mêmes cartes en main au début de la partie… Certains sont plus favorisés que d’autres, plus doués que d’autres… et on n’y peut rien ! Mais avoir de bonnes cartes en main en début de partie ne garantit pas la victoire à la fin ! Dans un jeu de société comme dans la vie, on peut gagner avec une mauvaise main… et perdre avec une bonne main ! Dans la vie aussi, on ne peut pas tout mettre sur le dos de la chance ou de l’éducation…

 

Et puis, dans un jeu, il y a des règles à respecter… sinon il n’y a plus de jeu ! Et qui fixe les règles ? L’auteur du jeu ! Il nous appartient de bien les comprendre, de nous accorder sur leur compréhension pour pouvoir jouer ensemble. Certains aimeraient fixer eux-mêmes les règles du jeu… Mais dans la vie, les règles nous sont imposées.

 

Quel « joueur » êtes-vous dans la vraie vie ?

 

Il y a les joueurs, qui aiment prendre des risques. Ils sont prêts à tout jouer sur un lancé de dé, ou un coup de bluff… Parfois ils gagnent gros, parfois ils perdent tout ! Et dans la vie, l’enjeu est parfois énorme… Ça provoque l’admiration de uns, l’incompréhension des autres…

 

Il y a les mauvais joueurs qui n’acceptent jamais la défaite, l’échec… et qui trouvent toujours des excuses, souvent de mauvaise foi ! Ce n’est pas nouveau ! Déjà dans le jardin d’Eden : « ce n’est pas moi, c’est la femme que tu as placée à côté de moi… » Dans la vie aussi, ceux qui sont de mauvaise foi, qui se placent toujours en victimes sont insupportables…

Il y a aussi les tricheurs… ceux qui utilisent des dés pipés, ceux qui cachent des cartes dans leur manche ou baratinent les autres joueurs sur des points de règle litigieux. Il ne faut pas qu’ils s’étonnent, quand ils sont démasqués, que personne ne veut plus jouer avec eux ! Dans la vie c’est la même chose… d’autant que les dés pipés sont les arnaques ou les mensonges, les cartes cachées, des coups bas qui font mal.

 

Mais, heureusement, il y a aussi les bons joueurs, qui savent reconnaître la victoire des autres. Qui savent même s’en réjouir. Ils respectent les règles et les autres joueurs. Ils savent accepter leur défaite, leurs erreurs. C’est d’ailleurs comme ça qu’ils progressent et deviennent de meilleurs joueurs ! Il en va de même dans la vie : respecter les règles, respecter les autres et apprendre de ses erreurs !

 

 

Les conditions de victoire

 

Dans tout jeu de société, les règles définissent des conditions de victoire. Le vainqueur est, à la fin du jeu, celui qui a le plus de points de victoire, ou celui qui a réalisé un objectif secret, ou le premier à avoir atteint la dernière case du parcours…

 

Quels sont les « conditions de victoire » dans le jeu de la vie ? Quels sont les critères de réussite de la vie ? On n’a pas tous les mêmes… Souvent, dans notre société, c’est un bon boulot, de l’argent, une position sociale enviable… Mais est-ce vraiment cela, réussir sa vie ?

 

Le but d’un jeu est expliqué au début du livret de règles. De même, les premières pages de la Bible posent le fondement des règles fixées par Dieu dans le jeu de la vie. Qu’y apprend-on ?

 

Dieu est le créateur de l’univers et il a réservé à l’être humain une place spéciale :

 

Genèse 1.26-27

26 Dieu dit enfin : « Faisons les êtres humains; qu'ils soient comme une image de nous, une image vraiment ressemblante! Qu'ils soient les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et sur la terre, des gros animaux et des petites bêtes qui se meuvent au ras du sol ! »

27 Dieu créa les êtres humains

comme une image de lui-même ;

il les créa homme et femme.

 

L’homme et la femme ont été créés à l’image de Dieu. Cela signifie qu’ils sont capables de connaître Dieu et d’être en relation avec lui. Un des buts de la vie est de connaître notre Créateur, que notre vie reflète l’image de Dieu en nous.

 

Pas d’image de Dieu sans Dieu

 

Or beaucoup se trompent de but du jeu et s’efforcent de se passer de Dieu, de vivre de façon autonome, sans Dieu. Le fait de se tromper de but, c’est ce que la Bible appelle le péché !

 

La foi, la recherche de Dieu, la relation avec Dieu, sont des dimensions essentielles de la vie humaine. Parce que nous sommes des êtres créés en image de Dieu…

 

Pas de Dieu à notre image

 

Nous sommes à l’image de Dieu… mais Dieu n’est pas à notre image !

 

Il ne faut pas inverser les choses ! C'est l'erreur de ceux qui prétendent « détenir la vérité » sur Dieu. C'est aussi l'inconsistance de ceux qui se façonnent un dieu et une religion à leur convenance, en faisant leur course dans le supermarché des religions.

 

Nos images de Dieu seront toujours déformées, notre compréhension de Dieu sera toujours partielle.

 

Jésus-Christ, image parfaite de Dieu

 

Pourtant une vraie connaissance de Dieu est possible… surtout depuis que Jésus, le Fils de Dieu, nous a révélé l’image parfaite de Dieu :

 

Hébreux 1.1-3 [Bible Français Courant]

1 Autrefois Dieu a parlé à nos ancêtres à maintes reprises et de plusieurs manières par les prophètes,

2 mais maintenant, à la fin des temps, il nous a parlé par son Fils. C'est par lui que Dieu a créé l'univers, et c'est à lui qu'il a destiné la propriété de toutes choses.

3 Le Fils reflète la splendeur de la gloire divine, il est la représentation exacte de ce que Dieu est, il soutient l'univers par sa parole puissante. Après avoir purifié les êtres humains de leurs péchés, il s'est assis dans les cieux à la droite de Dieu, la puissance suprême.

Si nos images de Dieu sont imparfaites, si le reflet de l’image de Dieu dans notre vie est déformé, il y a pourtant grâce à Jésus-Christ la possibilité de vraiment connaître Dieu. Par son amour, par sa mort en sacrifice à la croix, il rend possible malgré tout la rencontre avec Dieu, par la foi. C’est dans cette rencontre que notre vie prend tout son sens. Voilà où se trouve la condition de victoire !

 

Conclusion

 

Par rapport aux critères de réussite de notre société, la Bible propose une autre vision de la réussite. Elle ne se mesure pas au regard que les gens portent sur nous mais au regard que Dieu porte sur notre vie… Elle ne se mesure pas aux signes extérieurs de richesse que nous laissons paraître mais à l’image de Dieu que nous reflétons par notre vie.

 

Jusqu’au dernier tour de jeu ici-bas, il est possible de changer toutes ses cartes ! Il est possible de revenir à Dieu, par la foi en Jésus-Christ, image parfaite de Dieu.

 

Alors nous pourrons laisser l’image de Dieu se refléter dans notre vie…

Tag(s) : #Bible et foi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :