Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chronicle.jpgChronicle n'est pas vraiment un film de super-héros. Certes, les héros du film ont des super-pouvoirs. Mais ici, on est aux antipodes des super-héros en costumes ridicules de chez Marvel. Les héros sont des ados de base. Ils découvrent leurs pouvoir par hasard, et les utilisent pour faire des bêtises d'ados, jusqu'à ce que tout bascule et que se pose la question des limites à définir... ou pas.

Ce n'est pas la première fois qu'un film est tourné exclusivement en caméra subjective. Mais, contrairement à Cloverfield par exemple, où tout est filmé par le biais d'une seule caméra, ici, l'action est captée par plusieurs caméras : celle d'Andrew, un ado asocial dont la mère est en fin de vie et le père alcolique et violent, celle d'Ashley, un fille qui filme sa vie pour son blog, mais aussi des caméras de surveillance... Il manque donc quelques pièces au puzzle mais c'est volontaire et ça ne nuit pas du tout à la cohérence du scénario. Au contraire, cela crée un sentiment d'urgence, d'insécurité, de stress.

Même si les effets spéciaux sont très réussis et l'affrontement final très spectaculaire, c'est avant tout dans la façon d'aborder des thèmes comme l'amitié, le besoin de reconnaissance, l'omniprésence des images et le besoin de se mettre en scène, que le film est vraiment intéressant. 

Pour un premier film d'un jeune réalisateur de 26 ans, Josh Trank, c'est une vraie réussite. Nul doute qu'on entendra encore parler de lui... 

Tag(s) : #Un peu de tout

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :