Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sacrificium, le dernier CD de Cecilia Bartoli est consacré à des airs d'opéra baroque destinés aux castrats. 

La photo de couverture (et plusieurs autres photos dans le livret) joue sur l'ambiguité androgyne des castrats, ces chanteurs que l'on castrait avant leur adolescence afin qu'ils gardent leur voix d'enfant. Certains castrats étaient les rock-stars de l'époque baroque, déchaînant toutes les passions et les fantasmes... 

Il ne s'agit évidemment pas d'essayer de retrouver la voix des castrats. Heureusement, c'est une pratique oubliée... Mais c'est une sorte d'hommage, une façon de faire revivre cette musique (le CD contient de nombreux inédits au disque). Et Cecilia Bartoli nous offre un récital enthousiasmant. 

Evidemment, elle fait preuve d'une virtuosité ahurissante, on assiste à une pyrotechnie vocale éblouissante. Mais il y a aussi une émotion à fleur de peau dans les airs non virtuoses à vous tirer les larmes !

L'accompagnement orchestral de la part de l'ensemble Il Giardino Armonico est au diapason !

Il est à noter qu'actuellement est disponible une édition limitée avec un livret de plus de 100 pages contenant notamment un intéressant "Précis du Castrat" : une mini-encyclopédie autour du phénomène étonnant, et assez inquiétant, des castrats.

Et en bonus dans cette édition limitée, trois airs dont le célèbre "Ombra mai fu" de Haendel et un air de Ricardo Broschi composé pour son frère, le célèbre Farinelli.

A écouter sans aucune modération !!!

________________

Sacrificium. Un CD publié chez Decca.
Cecilia Bartoli, Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini 
Visitez la page dédiée au CD sur le site officiel de Cecilia Bartoli !
Tag(s) : #Musique classique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :